Se blanchir les dents avec un kit lampe

Plusieurs agents oxydants sont utilisés pour se blanchir les dents. De même, plusieurs techniques permettent d’y procéder et ne cessent d’évoluer et le kit à lampe en fait partie.

Ce dernier présente des avantages et des inconvénients mais les dentistes parviennent déjà à les maîtriser parfaitement.

À chaque blanchiment son résultat

Le blanchiment des dents permet de donner de l’éclat à la coloration de l’émail et de la dentine, en faisant un procédé d’oxydation.

L’agent actif à base de peroxyde d’hydrogène est présenté sous forme de gel ou en poudre et leur concentration est différente. Les effets peuvent être poussés grâce à la chaleur ou à la lumière.

Celui qui opte pour le traitement à domicile peut utiliser des bandelettes limpides et autoadhésives qui sont synchrones avec la forme de dentition.

Il existe également un gel avec pinceau pour déposer le produit sur la partie cible. Il peut s’appliquer directement sur les gouttières jetables, mais celles-ci sont de taille standard et peuvent créer des altérations au niveau de la gencive.

Un spécialiste, lui, procède au traitement ambulatoire qui consiste à déposer du peroxyde d’hydrogène à l’aide de gouttières en plastique souple, avec une empreinte des arcades buccales.

Le traitement est ensuite poursuivi chez soi avec un gel de peroxyde d’hydrogène à faible concentration et avec une durée définie.

Les produits agissent après 15 jours et leurs actions durent 1 à 4 ans, selon les conditions de vie du patient. On peut donc affirmer qu’ils sont efficaces.

Il y a des cas où le dentiste trouve que l’utilisation d’un kit lampe est utile. Il favorise l’évolution de l’éclaircissement après avoir déposé un gel défenseur et une pâte blanchissante.

Il suffit d’une séance, mais il faut considérer la concentration élevée du peroxyde qui peut affecter les nerfs sensibles.

Kit à lampe : un blanchiment dentaire à la lumière

Plusieurs spécialistes adoptent le kit à lampe qui accorde un blanchiment accéléré par la lumière. Les produits sont à teneur de peroxyde d’hydrogène variable.

Par exemple, elle est de 15 % pour le BriteSmile et de 37 % pour le Laser Smile ou Biolase Technology.

Des études ont démontré que la chaleur et la lumière ne sont pas des activateurs de l’éclaircissement. Ce dernier est attribué aux principes actifs, grâce à leur concentration et à leur action au cours du dépôt.

Mais cette technique est de plus en plus acceptée, même si elle peut présenter des risques de brûlures des tissus mous et sollicite une gouttière pour l’usage chez soi.

Mais l’avis d’un spécialiste est toujours indispensable. En effet, il est le seul à savoir si le traitement est adéquat à son patient ou non.

Par exemple, il peut demander si celui-ci prend des médicaments, car cela peut provoquer une photosensibilité remarquée.

Il s’agira surtout des médicaments tels que les anti-inflammatoires, les antidépresseurs, ceux contre le cancer, l’acné…

Kit à lampes : quel effet de blanchiment des dents ?

Des études ont montré que l’utilisation d’un kit à lampes n’est pas efficace et présente des effets secondaires.

Le rayonnement de la lumière atteint la dentition, leur perméabilité fait que les agents sont intégrés et les liquides sont évacués.

Cela est activé par la température élevée due à la lumière infrarouge et le laser CO2. C’est la déshydratation qui provoque la douleur au cours des traitements.

Un autre inconvénient de cette perte d’eau est que les dents ne blanchissent que temporairement (environ 72 heures) car cela altère l’action des principes actifs.